Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Daniel Biga fait partie des poètes qui m'ont marqué dans ma jeunese et que je continue d'admirer. J'ai aimé sa période rauque, ses phrase syncopéees, sa façon de faire entrer la banalité dans la poésie (ce qu'on prenait pour de la banalité). C'était un peu notre Ginsberg à nous, le Ginsberg de Howl. Et puis tout comme Ginsberg, il s'est tourné aussi vers d'autres réflexions spirituelles, interrogeant la capacité des hommes à être sages autant qu'à être fous.
 

LEOPARDI Moi poète français du XXème siècle et demi de race ouvrière prenant le Flyveflisken à 7 heures un matin d'hiver de Köbenhavn pour m'encourager je me récitais ces vers Passero solitario alla campagna Cantando vaï finché non more il giorno ; Ed erra l'armonia per questa valle... Canti et cosi trapassi Dell'anno et di tua vita il più bel fiore... de l'aristocratique Leopardi poète italien du XIXème en fleur ayant vécu souffert et étant mort à Recanati un si petit village des Marches et la mer l'Oresund en Baltique charriait des glaces Extrait de Oiseaux mohicans (1966)

Daniel Biga le poète ne cotise pas à la sécurité sociale
Tag(s) : #La salamandre, #Livres de poésie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :