Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À la question toujours posée " Pourquoi écrivez-vous ? ", la réponse du Poète sera toujours la plus brève : " Pour mieux vivre. "

Babelio

Nationalité : France 
Né(e) à : Pointe-à-Pitre, Guadeloupe , le 31/05/1887
Mort(e) à : presqu'île de Giens , le 20/09/1975
Biographie : 

Saint-John Perse, pseudonyme de Marie-René Auguste Alexis Leger [se prononce Leuger], est un poète et diplomate français.

Par son ascendance maternelle, il est issu d'une riche famille de Blancs créoles implantée aux Antilles de très longue date, alors que son père est d'une famille de juristes installée en Guadeloupe depuis 1815.

Après une enfance idyllique, passée dans un cadre protégé et une nature luxuriante, le jeune créole vit en 1899 l'événement qui marquera à jamais sa psyché de créateur : le départ de toute sa famille vers la France, tournant ressenti fondamentalement comme un exil.

En métropole, les Leger s'installent à Pau, où Alexis, lycéen brillant, s'adapte progressivement à son nouveau cadre de vie. Après avoir obtenu son baccalauréat en 1904, il débute à Bordeaux des études de Droit, tout en suivant des cours de médecine, de Lettres, de philosophie. 

Il publie pour la première fois, à la NRF, en 1909, "Images à Crusoé", variation poétique et évocation de la figure essentielle de l'exilé, autour du mythe littéraire fondé par Defoe. "Éloges", premier recueil publié en 1911 sous le nom de Saint-Léger Léger, marque les esprits par l'originalité du ton. 

En 1914, il réussit le concours d'entrée au Ministère des Affaires étrangères et y commence une carrière administrative puis réellement diplomatique à partir de 1916, année où il est nommé secrétaire d'ambassade à la Légation de France à Pékin. Il reste en Chine jusqu'en 1921, occupant divers postes consulaires. C'est en 1924 qu'est publiée, sous le pseudonyme de Saint-John Perse, l'une de ses œuvres majeures, "Anabase".

Entre 1925 et 1932, sa carrière de diplomate s'affirme un peu plus, Saint-John Perse devient le bras droit d'Aristide Briand, forgeant avec lui une politique d'apaisement des relations internationales, par la signature de pactes et d'alliances, dont le fameux pacte Briand-Kellog, en avril 1928.

En 1940, il est mis en disponibilité et choisit de s'exiler aux États-Unis. Il publie respectivement ses autres recueils majeurs "Exil" (1942), "Vents" (1946) et "Amers" (1956).

Il rentre en France en 1957, alors qu'une splendide villa lui est offerte dans le Var, sur la presqu'île de Giens. Il séjourne alternativement en France et aux États-Unis, ayant épousé une américaine en 1958, Dorothy Milburn Russel.

Son œuvre connaît alors une audience internationale croissante et il est lauréat du Prix Nobel de littérature en 1960.

Source : www.lehman.cuny.edu

Saint-John Perse
Saint-John Perse
Saint-John Perse
Saint-John Perse
Saint-John Perse
Saint-John Perse
Saint-John Perse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :